Géronimots

vendredi 9 janvier 2015

MODÉRATION & SOUMISSION

En heureuse application des avancées sociétales évoquées dans son dernier roman : Soumission, paru le 7 janvier, par notre prophète national et mondial, qu'on ne présente plus, l'homme que voici va enfin pouvoir jouir, au sein d'une République relookée et pacifiée, d'une modeste bigamie rendue licite, et hautement recommandable, par le régime islamique modéré du président Mohammed Ben Abbes, au physique sympa de "bon vieil épicier tunisien de quartier". Tel, juché sur son puissant tracteur, le nouveau marié convoie et mène à la maison ses deux femmes, l'une et l'autre dûment coiffées du coquet foulard qui sied à leur condition. La plus jeune des deux épouses, empaquetée d'un manteau noir recouvrant des formes que nous devinons avantageuses, aura tout naturellement reçu la vocation sacrée d'étancher la libido de son seigneur et maître de mari qui, au volant de son rustique véhicule, rêve à la nuit de noce, et de le pourvoir au plus tôt d'une descendance nombreuse à dominante, si possible, masculine. Quant à la vieille épouse, que son âge risque de tenir plus à l'écart des félicités du lit conjugal, conformément aux préconisations de Michel dans son nouveau roman-culte - modéré -, elle aura la cuisine pour royaume, où concocter pour son époux les petits plats dont nous la voyons déjà télécharger les recettes sur son smartphone. Nous ne pouvons qu'accompagner de nos voeux cette famille si sympathique, et si emblématique du devenir dont, mage et voyant, Victor Hugo de notre temps, l'immense Michel a bien voulu  dessiner les séduisants contours pour la France.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire