Géronimots

jeudi 23 février 2017

ALAIN PEYREFITTE PROPHÈTE EN SON PAYS?


Même issus de plumes ministérielles, il y a des livres prophétiques. Ainsi le best-seller d'Alain Peyrefitte, dont un mot attribué à Napoléon avait fourni le titre : Quand la Chine s'éveillera, le monde tremblera (1973). Sauf que deux ans auparavant, dans Les habits neufs du président Mao (1971), le sinologue Simon Leys avait percé à jour l'horreur d'une dictature orwellienne dont les ressorts échappaient au touriste maolâtre Peyrefitte. Reste que ce même auteur, futur ministre du général de Gaulle, avait déjà publié en 1949 un essai, bien oublié, dont la campagne présidentielle de 2017 aurait de quoi, au seul vu du titre, attester le génie visionnaire : Le mythe de Pénélope.


MARINER : S'apprêter à manger ou être mangé à la sauce Le Pen.

mercredi 22 février 2017

NADA

Même affublés de grands prix littéraires, bénéficiant de chiffres de vente pharamineux, ou signés de noms prestigieux, les livres ne sont pas toujours, ne sont pas souvent waterproof. Une averse inopinée, produisant une mare un peu traîtresse ? Et bien vite imbibés et gorgés voici que les signes décrochent de leur ligne, dégringolent jusqu'au bas de la page, sans pouvoir s'amarrer à aucun paragraphe, et se diluent dans la mare et pour finir ... nada!

lundi 20 février 2017

FRAC ET FRACAS

Si c'était un tas de briques, et si le type en costard s'appelait Bruce Lee, d'un seul geste il l'aurait déjà FRACcassé.

(explication de textes : vu sur la page Facebook de Nicole Esterolle*, inlassable et implacable pourfendeur (car c'est le pseudo d'un homme) de la forfaiture qui a nom "art contemporain". Cette oeuvre, car c'en est une, est un tas de serviettes usagées, ici présentées dans un FRAC (Fond Régional d'Art Contemporain) à Audrey Azoulay, ministre de la Culture)

* son indispensable site :http://www.schtroumpf-emergent.com/blog/?p=1217 
Voir par exemple les incroyables photos de sa collection de TAS, et prendre conscience que les  artistes auteurs de ces oeuvres sont bien souvent subventionnés par le contribuable. Tout ce courant de l'auto-proclamé "art contemporain", qui est au Beau ce que Daech est à la civilisation, procède du clown princeps : Marcel Duchamp (1887-1968), qui  avec son urinoir, baptisé "Fountain", ou son porte-bouteilles, n'est même pas à l'art ce que le champomy est au champagne.

samedi 18 février 2017

JOHNNY GUITARE MARCEL HULA-HOOP

D'après un récent scoop, nous aurions ci-contre et ci-dessous le même homme, qui usant d'une raquette de tennis comme d'une guitare voudrait en tirer de mélodieux accents, ou qui s'étant saisi d'un cerceau se dispose à le faire tournoyer autour de ses hanches graciles à la manière d'un hula-hoop. Encore un de ces jeunes fats dénués du moindre talent, mais prêts à tout pour épater la galerie !

jeudi 16 février 2017

2007 / 2017




      2007  
LA MADONE





       2017  
 LE MESSIE

mardi 14 février 2017

LES FILLONG


La France est classée ... 23ème par Transparency International ! C'est pour mieux dénoncer ce retard de notre pays dans la lutte contre la corruption que ces deux militants arborent des parapluies qui résument le programme de leur ONG.

SAINT VALENTINTIN

Sous prétexte de la fameuse "Saint Valentin", nombre de messieurs, trop empressés d'honorer leur dame, se font vertement rembarrer : tel celui-ci, qui n'aura plus qu'à faire appel au saint patron de ce jour pour qu'il dissuade sa compagne d'aller déposer  au commissariat, à l'encontre de ses mains baladeuses, une main courante.

samedi 11 février 2017

EN ATTENDANT À MANHATTAN ...

Sous le réfrigérant effet de la tempête de neige, ce building  s'est d'ores et déjà si bien rétracté que sauf tropicalisation de la météo les temps sont proches où,  toujours se désépaississant, il aura perdu sa 3ème dimension, jusqu'à finir à peu près aussi mince qu'une feuille de papier, immense, raidie par le gel, dressée vers le ciel gris, offrant le curieux spectacle de ses milliers de résidants qui, pour avoir suivi ou subi le même régime que leur immeuble, ne seront plus que des silhouettes ponctuant les embrasures et ondulant dans les courants d'air comme si elles participaient d'une chorégraphie fantomale dont le spectacle, de préférence nocturne, devrait attirer l'oeil des rares passants qui se hâtent dans la rue enneigée, serrant contre eux leur moelleuse doudoune de peur d'en venir à devoir se délester, eux aussi, de cette dimension sacrificiellement renoncée par les ondulants ectoplasmes qui semblent leur faire signe.

jeudi 9 février 2017

ASCENSION

Les adhérents d'En Marche ! guident les néophytes dans leur montée vers l'empyrée où trônant au-dessus des tempêtes les attend Emmanuel.

mardi 7 février 2017

TARTUFFILLON


Hier 6 février, dans sa bouleversante déclaration de patrimoine, le candidat prétendument repenti de la droite profonde a oublié de mentionner qu'il est aussi propriétaire d'un chien, deux chats, trois hamsters, quatre lapins, cinq oies, six poules, aucun canard mais sept pigeons sans compter ceux qui gobent tout crus ses boniments.



Beau comme la rencontre de Paul Bismuth et de Pauline Camille sur le dancefloor du grand bal masqué des Républicains Coquins.
( Paul Bismuth, qu'on ne présente plus, et Pauline Camille alias la fameuse Penelope tissant, pour toute tapisserie, deux succinctes notes de lecture (100.000 € les deux) parues dans la Revue des Deux Mondes)

Penelope ne dit mot, tout entière adonnée à l'écriture d'un Traité du détachement.


lundi 6 février 2017

ABSORPTION

Soucieuse de faire corps avec les livres, d'éprouver en sa plénitude l'ivresse livresque, cette dame a entrepris de s'enfoncer à l'état de nature dans les épaisseurs de la culture, sans d'autre espoir de retour que bidimensionnel, à l'état d'images enluminant les livres qui l'auront tout entière absorbée, ne laissant  pour vestiges de son  aventure que ses escarpins au pied des rayonnages, comme des chaussons d'enfant devant la cheminée à Noël.

vendredi 3 février 2017

SWEET HOME

Jour après jour, scoop après scoop, la chute de la maison Fillon se confirme, sans que le maître de céans ait pris l'exacte mesure de la déconfiture, jusqu'à tant que se drapant d'habits romains ce Monsieur Propre n'ait d'autre recours rhétorique que de noblement s'écrier, avec le poète Horace, mais sans donner le change à personne : Sic fractus illabatur orbis / Impavidum ferient ruinae", "La voûte du ciel s'écroulerait / que ses ruines le frapperaient impavide"

jeudi 2 février 2017

TARTUFFILLON & CIE


Merci François Fillon de nous avoir procuré cet impayable Penelopegate qui est un répit bienvenu dans l'interminable séquence des sales nouvelles qui de Daech en Trump nous tombent sur le paletot depuis deux ans ! MERCI POUR CE MOMENT !


                                               ***********

Beau comme la rencontre de Paul Bismuth et de Pauline Camille sur le dancefloor du Grand Bal Masqué des Républicains Coquins.


dimanche 29 janvier 2017

HAMONITE & HAMONICA

HAMONITE : Plaisante et séduisante coquille, mais insubstantielle. Faire un autre choix selon arrivage.


HAMONICA : Petit instrument à vent dédié aux partitions flatteuses, spécialement aux berceuses telles que Revenu universel ou Vivre-Ensemble.

samedi 28 janvier 2017

LECTRIX IN FABULA

Art, Ctrl, Del sur Facebook
Soudainement lasse des lacis et embrouillaminis de l'oeuvre trop connue, trop parcourue, de son auteur affectionné, cette proustienne court vêtue vient  d'inventer un nouvel usage du tome II de son édition  des Jeunes filles en fleurs. Nul doute que ce mode d'approche du livre du maestro Marcello aura de quoi, la mémoire aidant, et l'imagination,  suppléer la lecture cursive qui naguère faisait les délices de la lectrice, au prix de la fatigue de ses méninges et de ses yeux. Et qui sait si du haut de son empyrée l'illustre littérateur, même d'abord choqué ou contristé, puis amusé, voire émoustillé, ne lui a pas déjà donné, par l'effet d'une indulgence spéciale, sa paternelle bénédiction ?

mercredi 25 janvier 2017

MONEY MONEY MONEY

De LVMH à LVMH 
La compagne de Benoît Hamon, Gabrielle Guallar, qui se cache autant que s'affiche une Brigitte Macron, est à ce jour cadre dirigeante et "responsable des affaires publiques" de LVMH, alias "Louis Vuitton Moët Hennessy", propriété de Bernard Arnault, l'homme le plus riche de France. Mais nous croyons savoir qu'au vu des résultats du 1er tour de la primaire de la gauche, elle envisagerait de démissionner de ce poste luxueux pour occuper celui , plus militant, de dirigeante et responsable de LVMH : LE VOILÀ MON HAMON !

HAMONICA : Instrument dédié à la susurration de partitions flatteuses, telles que Revenu Universel ou Vivre Ensemble.

FILON FILLON
Mme Penelope Fillon, une attachée très détachée, mais bien rémunérée - 500.000€ brut sur 8 ans selon le Canard, qui vient de lever ce lièvre.
Sur France Inter ce matin, le ponte fillonesque interrogé sur cette affaire: "François Filon ... François Fillon". Pour un filon, c'en est un, joli lapsus. Outre 100.000 euros touchés à rien foutre à la Revue des Deux Mondes, dont un qui n'est pas le nôtre, celui de l'argent à gogo. Mais faut-il pas entretenir le manoir des châtelains de Beaucé?

mardi 24 janvier 2017

TOMBER LA CHEMISE ?

Les conseillers image de Macron planchent sur le style et le look   de sa campagne. Et notamment : à l'approche de  l'acmé de ses grands meetings, dans la phase pré-orgasmique, leur jeune et joli poulain doit-il, doit-il pas tomber la chemise ? Tous les avis sur un geste aussi fort, susceptible de faire pencher la balance électorale dans un sens ou dans l'autre,  peuvent être communiqués à :  contact@en-marche.fr.

lundi 23 janvier 2017

ADOPTION

Ce monsieur bien mis vient d'adopter un SDF empaqueté d'une méchante parka grisâtre, directement issue des stocks d'Emmaus. On applaudirait le philanthrope s'il aidait son protégé à se sevrer de son addiction, en vue de sa résilience, au lieu de le laisser picoler fût-ce en le semonçant, sans doute, mais le pauvre bougre n'entend rien, qui voit son salut dans sa bouteille comme le robinson lance la sienne à la mer avec un message que le malheureux qui sous nos yeux se noie dans l'alcool serait bien en peine de déchiffrer, probablement à peu près illettré ou tout juste capable de former des phrases simples, avec des mots de tous les jours, évoquant complaisamment sa misère, affective et sociale, si possible avec assez d'astuce pour que ses historiettes, de préférence assez glauques, et bien dégueus, touchent un jour un large public, et même davantage que son bienfaiteur si lui aussi se mêlant d'écrire il se targuait de nobles combats pour sauver le monde ?

vendredi 20 janvier 2017

BLACK FRIDAY

                                           Black Friday
                                      Un Donald en solde
                                      A la Maison Blanche
            
                                             Méphisto
                                              Ou tard
                                          A le dernier mot

                                            J'ai repeint 
                                              En rose
                                             Mes idées
                                               Noires

            

                                             

                                         

jeudi 19 janvier 2017

LE TRANSFÉRON

Photo Ilena Serban sur Facebook
Censé booster le déroulement des cures, très facile à installer à l'intérieur du divan, invisible, silencieux, le Transféron, un appareil révolutionnaire primé au Concours Lépine, n'est pas  sans danger, comme nous le voyons sur ce document.  Le thérapeute novice aurait-il mal réglé les paramètres de l'engin, ? Toujours est-il que la patiente s'est vue littéralement dévêtue par la foudroyante action non maîtrisée du Transféron, et catapultée au-delà des limites matérielles du divan. Quant à l'analyste, abandonnant lâchement son poste il a pris la fuite, et sans doute il court encore.












mardi 17 janvier 2017

COMME QUAND ON ...

"Il est temps de serrer les freins à mon inspiration, et de m'arrêter, un instant, en route, comme quand on regarde le vagin d'une femme."
    Lautréamont Les Chants de Maldoror  Chant Deuxième Strophe 16

dimanche 15 janvier 2017

COMME UN LUNDI

         Par décret spécial du président de la République :
Article 1 : Le lundi est supprimé.
Article 2 : Il est remplacé par un deuxième samedi, qui prendra le nom de samedidi.

                                         ***********

(AFP2) Un faisceau de preuves, issues de rapports remontés d'un panel de diocèses, l'ayant convaincu que l'amour conjugal est soluble dans le Temps, le pape François va instituer à titre expérimental le sacrement du Divorce.

                                           **********

(AFP2) Il serait question d'en finir avec ce voeu à connotations racistes, inclus dans l'hymne national : 
            "Qu'un sang impur abreuve nos sillons", 
au lieu de quoi, la Commission Supérieure de Normalisation Lexicale propose :                              
            "Qu'un sang impur abreuve nos oisillons"
     Les volaillers de la FNSEA exigent des précisions sur les espèces concernées par la réforme. La S.P.A., quant à elle, a déjà fait part de ses réserves sur ce changement, où elle voit une atteinte à la dignité des volatiles. Le président de la République devrait trancher la question avant la fin de son mandat.




samedi 14 janvier 2017

CÈNOGRAPHIE

Le maître de maison, s’avisant qu’il ne pourra servir à ses hôtes que des petits pains rassis et un peu de gros rouge, vient de sortir, dérivatif astucieux, la perche à selfie ! Et la liesse éclate sur les visages, deux invités font des singeries, tout ce petit monde veut être sur la photo sauf, assis à droite, le bonhomme à la barbiche en pointe, qui tire la tronche, comme s’il désavouait ce divertissement mondain, à l’inverse de la jeune personne aux cheveux blonds, de sexe ambigu, qui se penche tendrement sur le maître des lieux, rêvant déjà de l’épouser dans le cadre d’un mariage pour tous ?





jeudi 12 janvier 2017

RÉSILIENCE

Émule du docteur Cyrulnik, cette femme est la vivante illustration de la pertinence du concept de résilience qui a fait la fortune médiatique de son promoteur : elle vient d'obtenir un double zéro à son examen terminal de culture générale et d'aptitudes intellectuelles, mais loin de se laisser abattre, voyez-la qui bien au contraire exulte dans l'assomption de ses notes calamiteuses qu'elle exhibe triomphalement en dessinant avec le pouce et l'index ses zéros ! Nul doute qu'elle va rebondir et, qui sait, peut-être un jour la retrouverons-nous députée, présidente de région, candidate à l'Élysée, ministre !

mercredi 11 janvier 2017

LE TAS C'EST MOI

A l'occasion de la prochaine ouverture trop longtemps attendue de la GGACC, la Grande Galerie de l'Art Conceptuel Contemporain, on pourra enfin voir  à Paris cette oeuvre passionnante du trop méconnu Delphin Pluchet. Ce ne serait, même talentueuse, qu'une illustration de plus de ces innombrables Tas de toutes sortes et tous matériaux, théorisés, exaltés et sublimés dans les espaces muséaux qui leur ouvrent hardiment leurs portes. Il en va autrement chez le génial Pluchet pour avoir osé, coup de force admirable, d'aucuns diront, pusillanimes, coup de folie, introduire au sein de son tas un bâton invitant le visiteur à le touiller ! Ainsi, chez Pluchet, l'art devient  100% plastique, l'oeuvre est interactive : le regardeur est acteur, il prolonge, poursuit, approfondit le geste de l'artiste, il le transforme à sa guise et, ce faisant, le génie créateur infuse en lui, il s'incorpore l'oeuvre à quoi le relie le bâton qu'il remue, jusqu'à intimement éprouver et s'énoncer à lui même que : le Tas c'est Moi. Bouleversante expérience, non dénuée de danger si l'assimilation mystique instillait dans l'âme de l'expérimentateur le sentiment qu'il accède ainsi en sa plénitude au statut de déchet, avec droit voire devoir de se jeter dans la première benne s'offrant à lui ? Mais après tout, qu'importe, car viendront d'autres horribles travailleurs.

NB : Pluchet, à ce qu'on dit, aurait personnellement sélectionné ces superbes détritus puisés dans la Mer Tyrrhénienne, avant de les agencer avec amour pour généreusement les offrir à notre contemplation.