Géronimots

mercredi 4 février 2015

ZOOM


                                                         

ZOOM  Énorme zoo
  A peu de temps de là, dégoûtés de la théologie, mais se remémorant leurs lectures de la Genèse, l'idée leur vint de créer un zoom ! Voyons grand! disait Bouvard,  et dans l'instant ils jetèrent sur le papier les linéaments de ce projet mirifique. Il faudrait d'abord se procurer un couple de chaque espèce, comme Noé dans son arche, ou du moins de toutes les espèces qu'on pourrait. Et les deux amis voyaient déjà venir vers eux les couples d'hippopotames, de kangourous, d'orangs-outans, il y aurait même un couple de girafes, sans omettre toutefois des spécimens bien de chez nous, vaches, cochons, moutons, brebis. Encore que, s'agissant des ovidés, Bouvard n'était pas sans craindre - surtout depuis qu'ils s'étaient passé sur leur projecteur super 8 un certain film du comique américain Woody Allen -, que le pauvre Pécuchet, à défaut d'avoir jamais connu la femme, n'eût un tel émoi à la vue de Dolly, pour l'appeler ainsi, que lui aussi, comme dans  Everything You Always Wanted to Know About ... Mais après tout, tirant de ce mal moral (en était-ce un? qu'en dirait Kant? qu'en dirait Nietzsche?) l'espérance d'un bien, peut-être la frauduleuse invasion de l'utérus de Dolly par les gamètes de Pécuchet permettrait-elle la naissance d'un être hybride, une chimère, un monstre, la tête de Pécuchet sur le corps de Dolly, ou l'inverse, nouveau centaure ou minotaure mais qu'il serait, hélas, plus prudent de sacrifier, en haut d'une colline, comme Abraham Isaac si l'Éternel n'eût retenu le bras du patriarche, comme on le voit sur une toile du Caravage ... Et secouant la tête, comme au sortir d'un rêve, Bouvard dit à Pécuchet que, foin du zoologique, tournons-nous plutôt vers ... l'Esthétique! Oui! s'exclama son ami, allons en Italie, pour visiter les muséums, pour découvrir la Renaissance!
                                           



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire