Géronimots

lundi 23 février 2015

SÉCHERESSE

Comment ne pas souhaiter que la première Journée Mondiale de la Sécheresse Vaginale ait de quoi jeter les bases d'une levée en masse contre ce fléau, trop souvent sous-estimé, où le réchauffement climatique, selon certains experts de l'OMS, jouerait un rôle non-négligeable. Les amoureux d'antan se bécotaient sur les bancs publics, qui aujourd'hui font la tronche, anxieux d'avoir à se colleter avec ce douloureux problème. Contacté par nous, le Dr Choron, gynécologue-adjoint à l'hôpital Ambroise Paré (le sera-t-il à l'éventualité de l'aggravation du phénomène?), n'aura pu nous faire part que de son noir pessimisme ... Rien, nous disait-il au téléphone, n'aurait pouvoir d'endiguer (sic) un fléau qui à l'en croire, et nous ouvrions des yeux ronds, découle (re-sic) de la "volonté de Dieu ... ou de quelque autre créature transcendante", voulut-il bien se reprendre, sans réussir à nous éclairer beaucoup avec les assertions de sa théologie confuse. Et il raccrocha en grommelant, nous laissant si abattu que notre seule envie immédiate fut de nous laisser choir dans le fauteuil grisâtre, décati, illustrant l'affiche de la Journée mondiale, à peine habité de la vague espérance que nous pourrions y avoir une compagne, venue s'asseoir à notre droite entre les accoudoirs revêches de la méchante chaise rouillée, déglinguée, et avec laquelle entreprendre, si elle y consent, quelques travaux pratiques qui pourraient apporter une amorce de démenti aux prédictions sinistres du clinicien?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire