Géronimots

jeudi 5 février 2015

DON

                                                                           

A l'instar du bon saint Martin, qui déchira son manteau pour revêtir de l'une des deux moitiés un mendiant grelottant, l'homme que voici n'a pas hésité à donner toute la partie gauche de son veston à un SDF, dont la détresse l'avait bouleversé. Il est fier de faire état d'une si belle action en arborant devant les caméras le demi-veston qui lui reste. Demain, si l'occasion se présente, il donnera la moitié de son pantalon, après-demain la moitié des quelque 100.000, 200.000, 250.000 $ rétribuant l'une de ces causeries dont, il y a quelques jours à peine, il régalait un parterre d'émirs pétroliers et de businessmen, à Abu Dhabi, sans abuser de leur portefeuille ni de leur intellect. Si besoin, il pourrait aller jusqu'à redonner à la République la moitié des quelque 2 millions d'euros dont annuellement elle le gave, en sa qualité d'ancien monarque élyséen. Mais il y a mieux, si la rumeur n'est pas infondée qui nous assure, la chose dût-elle sembler incroyable, qu'il serait disposé à faire don de la totalité de sa personne à la France!












1 commentaire:

  1. qui vous dit que la vronze et les vronzais en veuillent , de sa personne?
    même pas la moitié, ni le quart!
    en aucune façon!

    RépondreSupprimer