Géronimots

mercredi 18 février 2015

SADE, TRI SÉLECTIF


De Sade (1740-1814) on ne connaît qu'un vague portrait en adolescent falot.  Man Ray aura voulu combler cette lacune avec ce portrait imaginaire, c'est-à-dire plus vrai que vrai, du marquis de très loin le plus illustre du Gotha, d'ailleurs très imbu de son titre, autant que le duc de Saint-Simon ou le vicomte de Chateaubriand. Habitué des châteaux et plus encore des prisons : trente ans de réclusion sous tous les régimes, royauté, Révolution, Empire, il méritait cette représentation en homme de pierre, sur fond de Bastille et de ciel en feu. 
Sous cette statue du Commandeur, mais inverse, on trouvera le lien vers mon article paru hier  sur le Huffington Post : Sade, tri sélectif .
                                             

http://www.huffingtonpost.fr/jacques-geraud/bicentenaire-mort-sade_b_6696690.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire