Géronimots

dimanche 22 mars 2015

WORK IN REGRESS

Photo Élizabeth Chamontin
Obsédés par leur théorie du réchauffement, nos experts climatiques ne semblent même pas s'être avisés du  rabougrissement de notre bon vieux, ou plutôt pauvre vieux soleil, comme ce document alarmant en témoigne. De précédents clichés ne manqueraient pas de révéler, pour signe et symptôme de ce work in regress, que de jour en jour les tuyaux de cheminées dont ces toitures sont ponctuées se rétractent, et quand ils ne perceront plus, peureusement nichés dans les entrailles des immeubles, c'est que l'astre qui nous éclaire et nous réchauffe aura, lui aussi, disparu d'un ciel désormais noir : et pour tout ornement ne subsisteront plus, hérissant les froides toitures, invisibles dans les ténèbres pérennes, que de maigres carcasses rouillées formées d'un mât surmonté d'un râteau : les antennes de télévision, tandis que recroquevillés sur leurs banquettes les habitants, immobiles, inertes, ont devant eux leurs écrans où pour tout programme poudroie une éternelle neige.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire