Géronimots

jeudi 26 mars 2015

UNE PARISIENNE

Innocemment plongée dans son bouquin, à quelques encablures à peine de l'hôtel de ville de Paris, cette jeune personne n'en est pas moins une criminelle en puissance qui par le seul fait de sa position, de l'écartement ingénu de ses cuisses (que notre document, hélas, ne permet pas de mesurer en toute rigueur), n'aura pas manqué d'affoler plus d'un marinier qui n'aura évité que de justesse d'encastrer le nez de sa barcasse dans la proue de l'île Saint Louis, vaisseau immobile et site élu par la demoiselle pour, hic et nunc, nourrir son imagination d'une lecture en harmonie avec les eaux lentes et glauques de la Seine, comme, pourquoi pas, cette inquiétante Nuit rhénane d'Apollinaire où sept fées aux cheveux verts menacent, par leur force d'attraction, toute la batellerie? Ainsi, à elle seule, notre jeune parisienne, indolemment accotée au lampadaire, phare ne désignant l'écueil que pour mieux aimanter les rafiots qui à peine la nuit tombée cingleront, escadrille hétéroclite, vers ce point focal, au pied du mât métallique, qui sous la jupe de la fille irradie. 
                                                Géronimots N°100 depuis le 14 décembre 2014

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire