Géronimots

mardi 23 décembre 2014

LE CLUB DES CINQ




 Pourquoi diable ces cinq messieurs se sont-ils trouvés réunis sur ce document, doté d'un beau fond rouge sang de boeuf, sinon pour illustrer, par une frise didactique, l’évolution de la capilliculture à travers les âges ? Les deux premiers spécimens de la série semblent flirter avec la gémellité, ornés  de la même épaisse, longue et large barbe, à la manière des patriarches bibliques ou de soi-même l’Éternel. Plus dépouillés, les deux modèles suivants auront eu à se suffire du port d’une simple moustache, qui tendrait à les rapprocher si tels les fameux Dupont et Dupond, les extrémités de l’une n’étaient descendantes, celles de l’autre coquettement relevées en pointe, outre que la boule à zéro du N°3 offre un parfait contraste avec les cheveux drus et implantés fort bas du N°4. Vient enfin, pour clore notre frise historique si instructive, un N°5 qui s’agissant des cheveux représente une subtile synthèse entre le N°3, au crâne aussi nu que le maillot intégralement épilé de nombre de jeunes femmes d’aujourd’hui, et le chevelu N°4, sans compter que le haut du crâne dégarni de ce N°5 ne serait pas sans évoquer la coiffure spéciale d’un Donald Sutherland dans le Casanova de Fellini, auquel on aura voulu  rendre hommage ? Il est, de plus, entièrement glabre : ni barbe, ni moustache, autant dire qu’en notre revue de ce quintette nous serons passés de la plus luxuriante pilosité, asymptotique à l'hirsutisme, à un faciès nu et lisse suggérant, peut-être, la transparence d’une mode ou d’un monde qui n’aurait rien à cacher? Reste qu’au-delà de ces caractéristiques ces cinq messieurs, barbus, moustachus, chauves, dégarnis, glabres, n’ont-ils pas des petites gueules bien sympathiques ? En espérant, toutefois, que par le fait du réchauffement climatique, ou pour quelque mystérieuse raison, tout ce rouge qui les enveloppe n'entreprenne pas, comme en le reliquaire de son ampoule le sang de saint Janvier, de se fluidifier, se liquéfier,  engluant lentement la face placide de nos cinq bonshommes d'une poisseuse nappe rouge qui, outrepassant les limites du cadre, irait s'aggravant en un rouge déluge, inextinguible, que l'on dirait issu d'un immense abattoir.