Géronimots

mercredi 2 mars 2016

GYNOPHILIE INFANTILE

La pédophilie a bon dos, dont on nous rebat les oreilles. Mais que dire de la gynophilie quand elle   s'exprime avec éclat dès l'enfance, comme l'atteste ce document où c'est un garçonnet qui sans façon s'en prend à la culotte de cette jeune femme qui joue les odalisques ? Pourvu que ce ne soit pas sa maman, et qu'elle veuille bien se départir, si c'est elle, d'une placidité bien proche de la complaisance, quitte à flanquer une baffe au petit malheureux qui, hélas, dans toutes les options, maman passive ou réactive, a toutes les chances de se payer un oedipe carabiné qu'il lui faudra tôt ou tard,  sous peine du pire, aller négocier sur un divan.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire