Géronimots

lundi 29 février 2016

NOIR C'EST NOIR : HEI(L)DEGGER


Avec la parution, au Seuil, de Heidegger, les Juifs, la Shoah. Les cahiers noirs (de Donatella Di Cesare, traduit de l'italien par Guy Deniau), nous est démontré et détaillé, y compris pour ceux qui en doutaient encore, l'antisémitisme nazi, ou le nazisme antisémite, de celui qu'il faudra désormais pourvoir d'un "l" pour le dire d'un trait :
       
                                                            HEILDEGGER

Quant à la fameuse définition hei(l)degerrienne de l'homme comme un "être-pour-la-mort", sans doute serait-il urgent de faire émerger les signifiants cachés qu'elle ne peut pas ne pas inclure : 

                           "L'homme (aryen) est un être pour la mort (des Juifs)"

... Quant à la petite moustache, elle en reflète évidemment une autre, trop connue.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire