Géronimots

vendredi 19 février 2016

EYJAFJALLAJÖKULL - Under The Volcano

Vu sur Le bordel du vendredi
(Cette petite histoire, publiée le 29/11/2014 sur feu ventscontraires.net - l'ex-Revue collaborative du Théâtre du Rond-Point - aura pour une fois précédé son image, découverte ce matin sur apreslapub.fr, alias Le bordel du vendredi)

J'ai de plus en plus peur que la surchauffe de mon cerveau formidable ne se joue aux dépens de mon intégrité physique, car n'y a-t-il pas, déjà, dans mes plus forts moments créatifs, des fumerolles qui s'échappent de la coupole de mon crâne, soumise à un excès de pression interne? Voilà pourquoi je m'attends, tôt ou tard, à l'explosion terminale, assortie d'une éruption qui devrait attirer du monde, surtout si elle s'offrait sur le mode d'un fantastique jaillissement de vocables que l'on verra monter très haut, s'épanouir en un large dôme et redescendre lentement jusqu'à se trouver enfin, pour ceux de leur tribu qui auraient survécu à la traversée des atmosphères, à portée des spectateurs soucieux de ne pas repartir les mains vides ... Encore ne saurais-je leur garantir que tout, de leur butin, sera exploitable, et tel qui se targuait d'avoir empli sa musette d'un vrai petit trésor lexical, quelle ne sera pas sa désillusion si, rentré à la maison, il n'en retire qu'un magma, un obscur grouillement dont il hésitera puis se résoudra à se défaire, et ce n'est pas à moi de lui donner tort. D'autres récoltants auront ramené un petit magot qui peut-être ne paie pas de mine, mais s'ils savent  le mettre en exploitation, par de  curieux agencements, par des combinaisons imprévues, il n'est pas exclu qu'ils en obtiennent des résultats non négligeables, mais attention, mes chers amis  - je m'adresse aux plus aventureux - à ne pas agiter si fort sous votre crâne votre petit matériel de récupération, que ne vous étonnez pas si la menace est imminente d'une surchauffe qui ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire