Géronimots

mercredi 3 février 2016

EXEGI MONUMENTUM MEUM,

Photo AFP David Ademas
   LE PETIT PLOËRMELAIS 
   mercredi 3 février 2016

Dix ans déjà que Paul Vanatik, 58 ans, natif de Ploërmel, célibataire,  agent d'entretien à la SEXPO, enfile tous les week-ends sa combinaison jaune et coiffe son casque vert  pour oeuvrer dans son jardin à la patiente érection de cette statue monumentale, au visage méditatif, qu'il a voulu faire à son image et sa ressemblance. "Je ne me sentais pas assez reconnu, nous dit-il, je n'avais pas l'impression d'exister. Mais maintenant il y a la Statue, ma statue, c'est moi." Les voisins ne l'entendent pas de cette oreille, et surtout ne le voient pas de cet oeil, qui viennent de porter plainte pour "nuisance esthétique et outrage au paysage". Paul Vanatik hausse les épaules : "Je ne les crains pas, nous dit-il, ma statue est quasi finie, je n'aurai plus que l'entretien, ça me connaît. Je n'ai pas besoin d'avocat, je me défendrai moi-même." Et il nous montre les piles d'ouvrages de droit dont il a garni sa maisonnette. "Je vais potasser ça dans la cuisine, la fenêtre donne sur ma statue, suffit que je lève la tête et je me vois, moi." Et nous laissons le cyclopéen sculpteur, bientôt retiré de cet art, à ses nouveaux travaux d'apprenti juriste.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire