Géronimots

vendredi 9 octobre 2015

MANHATTAN A/R

Cette jeune femme laissait complaisamment l'air chaud, pulsé par une grille du métro de Manhattan, soulever sa robe blanche quand, inexplicable accident, les spectateurs jusqu'alors rigolards, émoustillés par les cuisses de la dame, la virent, ahuris, soudain soulevée tout entière et en un rien de temps elle grimpait dans le ciel, saluée par leurs mouchoirs et chahutée par les courants atmosphériques, et la voici qui au terme d'une croisière  aérienne erratique aura atterri et même piqué du nez fort loin du lieu de son envol, voire à quelques milliers de kilomètres qu'elle aura apparemment mis à profit pour très sensiblement agrandir ses dimensions, sans réussir pour autant, dans ce cadre désolé désormais sien, à susciter l'intérêt des locaux si nous en jugeons par ce spécimen passant sous son chapeau placide ... Tout au plus pouvons-nous souhaiter à l'étrangère la venue inopinée de quelque garçonnet qui, tombé en arrêt derrière la mousseuse robe blanche éternellement en l'air, n'aura de cesse de déguster le spectacle, comme de la chantilly, assis dans l'axe idéal sur quelque grosse pierre comme si, en proie à sa fascination, lui-même allait se pétrifiant jusqu'à figurer l'autre élément d'un duo statuaire qui  pourrait prendre place, un jour, dans un musée de Manhattan?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire