Géronimots

vendredi 30 octobre 2015

LE CERTIFICAT


Nous  avons le plaisir de porter à la connaissance de  nos lecteurs le Certificat ci-joint, rédigé dans la langue dite "de Molière", et attestant avec tout le sérieux administratif requis le bienheureux état virginal d'une sainte personne répondant au prénom de Marie,  qui aurait obtenu, Dieu sait comment, de doubler cet état de celui de ... mère! Mais ce n'est pas tout, s'il est vrai que le support physique dudit Certificat, jauni par les temps et dentelé sur les bords, ce ne serait pas un quelconque vélin, papyrus, ou  autre parchemin, comme un examen superficiel pourrait le laisser croire, mais ... la membrane même de la virginité! Ô combien précieux objet que cette dame, sentant sa fin prochaine, aura donc généreusement confié à qui de droit pour qu'un jour, délicatement déplié par une main experte, il pût recevoir, tracés d'une plume miraculeusement légère, les mots qui certifient ce qu'il en est de celle qui avait en lui son trésor inaltérable. 


















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire