Géronimots

jeudi 18 juin 2015

PARADIS PERDU

Glorieux centenaire de la boucherie superbe de Waterloo, ce 18 juin 2015 aura vu la miraculeuse parution simultanée, en anglais du tome 4 de la  bluette BDSM Fifty Shades of Grey, en italien de l'encyclique Laudato si'. Pendant que bâillonnée, piercée et menottée, la chaude héroïne du best-seller british se branle,  le Saint Père n'y va pas de main morte, qui dénonce, entre autres plaies, le réchauffement! Même, si nous en croyons un vaticaniste généralement bien informé, la primitive mouture de l'encyclique était beaucoup plus hard, où Sa Sainteté osait soutenir la thèse d'une " porosité " du Paradis aux délétères influences terrestres ... Havre et oasis de fraîcheur, surnaturellement climatisé, ce merveilleux espace, promis aux Élus après le Jugement, pourra-t-il indéfiniment se soustraire, s'interrogeait "François", aux sulfureuses émanations de la "chaudière", "l'étuve", la "fournaise" en gestation ici-bas?  A croire, selon les prélats irrités, que presque déjà hérésiarque le papal auteur de ces lignes ne tarderait pas de voir, dans la Terre l'Enfer, et dans le Paradis sa dépendance ... Loin d'y jouir, dès lors, de la merveilleuse lumière divine, les supposés Élus n'auraient d'autre envie que de se jeter, comme on se défenestre, dans l'illusoire escalier qui les mena vers les trompeuses délices, pour y dégringoler sans fin sous le regard absent de Celui qui, lit-on sous la plume du papal Bergoglio, "ne nous abandonne pas (...) Il ne se repent pas de nous avoir créés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire