Géronimots

dimanche 28 juin 2015

GRAND DÉPART

Les pouvoirs public, sous prétexte de ne pas effaroucher les populations, se gardent de déclassifier ce genre de documents, où l'on découvre les persistants effets d'une journée de grand départ, classée "noire" ... Las de stagner sur cette départementale d'ordinaire si fluide, qu'ils avaient cru bon d'emprunter, au titre d'itinéraire bis, ou ter, ou quater, les conducteurs de ces véhicules ont fini par prendre la fuite, avec femme et enfants, quitte à se perdre dans les bois où ne survivre qu'en se nourrissant de baies et de champignons. Mais sans doute en est-il d'autres, si nous inspections les habitacles, qui refusant toute désertion seront courageusement restés à leur poste, pour bientôt s'y endormir et peut-être, malheureusement, par suite de la contiguïté avec le métal de leur automobile, si l'on peut dire "mobile", commencer  eux aussi de rouiller avec la tôlerie ... : tant et si bien que si les "secours" finissaient un jour par repérer leur colonne, avant que la luxuriance de cette Nature que l'on dit une mère, et qui est une tombe, ne les ait ensevelis, il ne faudra pas trop les secouer, de peur de les voir se résoudre en une poudre ocre qui vous coule dans la main, vous file entre les doigts sauf, messieurs les gendarmes, à consentir à confier à votre képi le soin d'accueillir un peu de cette poudre, aux fins d'analyses ADN dont nous doutons fort, si poussées soient-elles, qu'elles puissent sortir ces échantillons d'une indifférenciation qui semble bien être leur lot.


















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire