Géronimots

jeudi 22 décembre 2016

JJ ROUSSEAU ET AVATAR ?

"Bisons futé " :  Embrassons à bon escient

                                                               **********


En visite à Chambéry, François Hollande vient de rendre un hommage appuyé et convenu à J.J. Rousseau,  le grand homme du coin, sans daigner exprimer aucune empathie pour les
tourments du jeune Jean-Jacques : "J'étais comme si j'avais commis un inceste", initié de force aux joies de l'amour par la blonde Mme de Warens, très chaude, et que l'auteur des Confessions feint de croire frigide, qui l'avait pris sous son aile et sa coupe - "Petit fut mon nomMaman fut le sien" - dans le cadre quiet mais trouble ô combien de la maison des Charmettes.

Notre intéressant jeune homme aurait-il, si l'affaire eût été possible, épousé cette accorte personne, séparée de son mari ? Aurait-il, plus tard, passionné de la chose politique, présenté sa candidature à l'Élysée, s'il avait vécu en République ? Allez savoir, mais il était penseur, et bien ou mal pensant plutôt qu'acteur ou orateur. N'empêche qu'à certains égards, mutatis mutandis, ne pourrait-on s'amuser à voir aujourd'hui un curieux avatar de l'étrange Jean-Jacques dans ce presque encore jeune homme de 39 ans, joli mari d'une blonde très mature (63 ans), s'affichant complaisamment avec elle dans les magazines people, et qui monte, monte dans les sondages?





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire