Géronimots

dimanche 25 décembre 2016

BETHLEEM HERALD TRIBUNE 25 décembre 0000

Un drame affreux a frappé la nuit dernière notre petite cité. Une jeune femme, quoique sans doute très éprouvée par un long voyage, venait de mettre au monde avec succès un garçon dans la paille d'une grange, faute d'avoir trouvé de la place dans l'une de nos auberges, saturées par les opérations du recensement. La jeune mère et son mari, un homme déjà âgé, ayant dispensé les premiers soins à leur enfant, s'étaient laissés gagner par le sommeil. Quand ils s'éveillèrent, à l'aube, la paille rougie de la mangeoire qui avait tenu lieu de berceau était vide ! Tout laisse penser qu'un ou deux prédateurs, loup affamé ou chien féroce, ont trouvé leur pitance dans la tendre chair de l'enfançon,  ou même quelque vagabond encore bien endenté et doté d'aptitude au cannibalisme, comme s'il eût entendu une voix qui lui eût dit : prenez et mangez ... La pauvre mère est prostrée, à peine a-t-elle pu balbutier aux enquêteurs que cet enfant était promis à une destinée prodigieuse, tout entière vouée au bien et même au salut du pays voire de l'espèce ! Croyance naïve, fantaisie extravagante, née d'un cerveau dérangé ou insufflée de l'extérieur ? Le Dr. Pigeon, dans le service duquel la malheureuse a été admise, nous a avoué qu'il reste les bras ballants devant un tel mystère.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire