Géronimots

dimanche 26 juin 2016

HOUELLEBECQ TOUJOURS PLUS !


michel houellebecq adolescent


Après avoir exposé, pour l'instruction et l'édification des foules, ses examens médicaux à la Manifesta de Zürich le 11 juin dernier, Michel Houellebecq envisagerait, dans un élan résolu et continu vers la divulgation du toujours plus intime, d'exposer en 2017 un riche échantillonnage de ses slips et caleçons stigmatisés par ses masturbations et pollutions nocturnes depuis son entrée historique dans la puberté. "Ayant fait le pari, à peine âgé de treize ans, que je serai un jour au moins aussi célèbre que ce pauvre con de Sartre et que cette pouffiasse de Duras, et que viendrait une époque où il faudrait faire feu de tout bois, je résolus, dans geste fondateur, de planquer au grenier tous mes slibards pollués à mort par ma putain de semence. Et dès lors, comme Rimbaud dans le poème, je me suis baigné dans le sperme. Je me branlais à toute heure, en tous lieux, je ramenais la saveur de mes slips dans ma chambre, tous mes tiroirs les recueillaient, j'ai poursuivi longtemps cette entreprise, ça m'arrive encore. J'en ai porté je ne sais combien de valoches à mon coffre, à la banque, dûment étiquetés et datés. Quand je les sortirai ce sera comme les ostensions du Saint Suaire, on verra la collection dans une manifestation artistique dédiée, à Berlin ou alors plutôt à Rome. Mon agent voudrait une vente avec Christie's ou Sotheby's, moi je préfère Christie's puisque je suis le Christ pour le temps présent", nous confiait notre héros dans un entretien exclusif.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire