Géronimots

vendredi 17 juin 2016

BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUTTTTTTTTTTT!!!!!!!!

Ce spectateur lambda essaie d'initier son épouse qui, tel Fabrice à Waterloo, n'y comprend rien du tout, aux règles du football. Même, il est à craindre que la dame, malgré les apparences  bénignes de l'époux, de retour à la maison ne reçoive une bonne trempe, en punition de son inintelligence d'un sport aussi populaire et mondialisé, heureuse sera-t-elle si son seigneur et maître, ressortant du placard un bon vieux ballon de foot, que jadis il poussait du pied dans la cour des chers frères ou de la laïque, d'un bon coup de ses anciens crampons, rechaussés pour la circonstance, ne le lui expédie pas en pleine poire, au risque de voir cet objet se substituer à la tête effarée de bobonne, et subséquemment de ne pouvoir, le soir, à l'extinction des feux, faire la bise qu'à un vieux machin de cuir encore gonflé d'air et qui lentement, en chuintant, s'aplatit jusqu'à vaguement figurer à ses yeux devenus voyants un visage informe, affaissé, dont cherchant l'orifice du bout de son sexe peu ou prou raidi il finira, s'il le rencontre, par tenter de s'y introduire comme dans l'espérance d'y trouver assez de délices pour s'y épancher, en quelques faibles secousses, avant de rouler sur l'autre côté de la couche et de s'y endormir aussitôt, rêvant déjà du stade, de la pelouse, de la couleur des maillots, des hurlements du public et du cri des commentateurs quand in extremis, après 89 minutes de va-et-vient sans résultat, ils glapissent sans fin dans les micros buuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuttttttttttttttttttttttttttttttt!!!!!!!!!!!!!!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire