Géronimots

samedi 2 janvier 2016

LES DEUX AMANTS

             Fier en son justaucorps le fruit nommé banane
                      Cheminant en nos pays tempérés
                    Croisant une accorte ombelliféracée
                    Un long frisson parcourut son organe!
                  Pour lui souhaiter la BONNE ANNÉE
                          Tout soudain fort déshabillé
                               Il l'étreint il l'enlace
                  D'un si vif plaisir aucun des deux ne se lasse
                           Et tout du long de deux mil-seize
                      Nos deux amants se baisent et rebaisent
                   Déluge ou canicule ou frimas ah! n'importe 
                         Pourvu que leur passion les emporte
                             Comme ils se le promettent
                              Jusqu'en deux mil dix-sept!
                   
                           
                                    
                    
                           
                                
                              
                             
                     
    
                               
               




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire