Géronimots

dimanche 10 janvier 2016

ALORS ON DANSE (1)

Ce senior au chef déplumé a sorti, pour se joindre à la fête, son blazer naphtaliné et sa meilleure cravate. Insoucieux de se péter le col du fémur il s'est lancé dans une gigue endiablée dans l'espérance d'emballer celles des deux dames matures qu'il mate d'un oeil lubrique, avant de lui lire son sonnet, couché sur ce feuillet précieusement gardé dans sa main. Puis les deux tourtereaux gagneront en catimini la chambre de la blonde, où concrétiser, s'ils y parviennent, leur naissante passion, tandis que devant la porte le garde du corps (de dos sur notre document) surveille le corridor, tout en écoutant d'une oreille vaguement inquiète les soupirs et les râles qui, traversant le vantail, émanent de l'amoureuse alcôve.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire