Géronimots

lundi 9 novembre 2015

LA BLESSURE


Sur Facebook Frédéric Atlan


Inscrite à même le tronc d'un arbre,  au plus touffu d'une forêt profonde, cette ligneuse blessure aurait le don, nous dit-on, d'attirer des légions de messieurs, jeunes ou vénérables, qui galopant comme des cabris à travers la sylve, ou s'étayant difficultueusement sur une canne, ou  pendulant sur des béquilles, font route vers le site, aidés d'aucun panneau indicateur mais convaincus que s'il y en avait ils ne feraient que les éloigner de ce but idéal, devenu l'unique objet de leur quête. Il semble, du reste, que la plupart de ces obstinés chercheurs finissent par se perdre en chemin, et ce ne sont pas les quelques uns qui s'en retournent, ou s'y essaient, après avoir réellement approché,  et religieusement touché, palpé, caressé la sinueuse entaille, délicatement ourlée, qui pourraient, le voudraient-ils, guider les égarés tant le souvenir fût-il déjà flou de leur récente expérience, ou déjà ancienne, a tracé dans leur esprit une autre encoche, immatérielle, par où s'est dissipé tout sens de ce que d'ordinaire nous appelons réalité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire