Géronimots

mercredi 15 juillet 2015

PARADIMINUÉ

 page FB d'Inkulte 11 juillet partagée par Jeanne Verdun
Au vu de cet écriteau, la mirobolante promesse d'une éternité de mystiques délices a du plomb dans l'aile, dramatiquement compressée en une séquence de tout au plus 24 heures, du moins au Paradis, ou en Paradis, comme on voudra, car il n'est nullement  exclu que le séjour en Enfer soit et continue d'être no limit et qui plus est gratuit, nous ne dirons pas gratis pro deo, à la différence des  paradisiaques payantes 24H maxi ... Selon des sources bien informées, ces  inquiétants panonceaux qui fleurissent depuis quelques jours dans les rues de nos villes seraient à l'initiative du Vatican  - suite à quelle dérogation à la loi de 1905, on se le demande ... -, aux fins de tester les réactions de nos compatriotes inféodés à l'Église de Rome, et de les préparer au pire au cas où le pape François, ruant encore une fois dans les brancards, profiterait d'une visite pastorale à la Fille aînée pour déciller ses ouailles s'ils se voyaient déjà débarquer dans les cieux  avec en poche, si poche il y a, un bail reconductible ad libitum.

1 commentaire:

  1. Le paradis fiscal du Vatican payant et limité. Sauf livraisons mafieuses ?

    RépondreSupprimer