Géronimots

vendredi 24 juillet 2015

AUX CHAMPS AU BUREAU

Alain Créhange in "En peinture Simone" Fage Édition
Huffington Post 7 juillet 2015
Les temps changent, comme nous le montrent les protocoles de ces deux rencontres amoureuses. Effarouchés de leur audace, ces paysans d'antan se sont donné un rendez-vous adultérin et crépusculaire en plein champ,  mais avant de basculer de concert sur la banquette arrière de la  dedeuche du Jeannot, qui vient d'opérer sa jonction avec la brouette de la Jacquotte, ils implorent  le pardon divin pour la peccamineuse étreinte. Quand, fort différemment, à peine Kevin entrait-il dans l'open space que Maeva, le renversant sur la moquette, se trémoussait furieusement sur lui, chaussé de baskets couleur de terre qui pourraient nous signifier qu'il est lointainement issu des oeuvres champêtres de la dedeuche, à moins qu'il ne soit tout bonnement l'avatar du paysan tout à la fois paillard et pieux, et sa partenaire celui de la pudique paysanne dont la lourde robe s'est  épurée en cette aimable jupette aux plis rectilignes restituant les sillons immémoriaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire