Géronimots

samedi 9 mai 2015

JIM

Jim Morrison n'était pas, on le sait, à une outrance ou un scandale près, au grand dam de ses acolytes des Doors. Sur ce document enfin révélé au public, nous voyons le fantasque Jim littéralement s'offrir à la foule en liesse de ses fans en plongeant, non pas, chose banale, depuis la scène, mais du haut du balcon! Et qui mieux est à peu près nu, tout juste ceint d'un vague torchon dont bien évidemment il va, à peine atterri  dans les bras énamourés de ses groupies du beau sexe, se faire dépouiller illico, et tandis que son corps sera entre leurs mains l'objet des plus fiévreuses caresses, ce linge blanc qui lui faisait parure ne sera bientôt plus, entre les mains avides des jeunes gens, que bribes et lambeaux voués à donner lieu à un culte appelé à se répandre, surtout si ces petits bouts d'étoffe venaient à multiplier autant et plus que les épines ou les clous de la vraie croix tels qu'évoqués par Jean Calvin dans son  sarcastique Traité des reliques

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire