Géronimots

mercredi 13 mai 2015

COCCINELLA


Quel est donc ce rocher escarpé, vertical, au sommet et sur le flanc duquel vaquent ou s'activent la myriade de ces mignonnes bêtes à Bon Dieu, sinon peut-être, justement, l'antre ou le bunker où serait basé Celui-là même dont elles sont censées procéder et dont elles sont les gardiennes, les sentinelles, évoluant comme autant de vigies minuscules sur les parois de la suprême demeure, et quelquefois, à la faveur d'une faille opportune, s'y immisçant pour aller à l'aventure dans le réseau des veines étoilant la compacité du bloc, et lentement leur pourpre procession sinue dans le ténébreux dédale, aux galeries infimes et infinies, dont leur incessante locomotion meuble le vide.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire