Géronimots

vendredi 4 novembre 2016

RÉDEMPTION

Nous découvrons ici, chaperonné par ses deux sponsors, un SDF qui aura eu la chance, ramassé sous les ponts de Paris, de pouvoir endosser une veste blanche de bonne facture. S'il a demandé à ses bienfaiteurs des lunettes noires, c'est pour cacher qu'il est ému aux larmes, tout comme au premier plan l'un des deux humanitaires, visiblement bouleversé. En souvenir de son ancienne vie, le sans logis a tenu à garder par-devers soi, portée en diagonale, la couverture dans les plis de laquelle il s'enveloppait pour tenir contre la froidure. Mais pour lui le monde va changer de face, tendrement encadré de ses deux parrains l'heure est venue de sa rédemption.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire