Géronimots

lundi 17 octobre 2016

ROAD MOVIE

Quelque kilomètres après Tours, roulant vers la "Manif-Pour- Tous" qui hier après-midi, dimanche 16 octobre, rassemblait à Paris 24.000 manifestants selon la police, 200.000 selon les organisateurs, ce superbe véhicule marial ayant à son bord, tassés dans l'habitacle, un papa, une maman,
et en uniforme de scouts de France leurs quatre grands garçons toujours prêts : Marc, Jean, Matthieu et Luc, voulut doubler ce vieux combi VW issu tout droit des seventies,  qui tressautait sur la grand route, et ce qui devait arriver arriva : le bon père de famille, affolé par la vision soudainement offerte au pare-bise arrière, perdit le contrôle de son engin qui heurtant le combi projeta celui-ci dans le fossé où le véhicule marial, emporté par son élan, le rejoignit. Bilan de la rencontre : des tôles sérieusement froissées et cabossées et, surtout, la Bienheureuse Madone en mille et un morceaux que la famille mortifiée s'essayait en vain à réunir, aimablement aidée par le jeune couple baba cool sous l'oeil exorbité des quatre garçons matant l'impudique créature, quoique désormais enveloppée d'une longue robe à fleurs. Et tels les valeureux manifestants passant de 24.000 à 200.000, voici que, dit-on, autre miracle, les débris de la Bonne Mère multipliaient, proliféraient, comme jadis, écrivait  l'insolent hérétique Luther, les morceaux de la Vraie Croix et les reliques des petits saints, opposant aux vains efforts des rassembleurs les innombrables pièces de l'impossible puzzle, blanches comme la petite culotte qui, soudain, avait  crevé l'écran.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire