Géronimots

samedi 19 décembre 2015

ROUGET



Chappatte








Serons-nous jamais délivrés du sang impur  appelé à s'épancher dans nos sillons et  ruisselant jusqu'à plus soif dans le refrain de  cette Marseillaise que nous devons au bien nommé Rouget (de Lisle)? N'en déplaise aux sophistes qui pour dédouaner cette fatale expression de ses accents sricto sensu (sangsue) racistes, voudraient y voir le sang "impur" et généreusement versé des sans-culottes, par opposition au sang pur des aristos, tous les commentaires des acteurs de la période révolutionnaire  (Marat, Hébert, Dumouriez, Barnave etc.) n'y voyaient, pour s'en réjouir, que le sang de l'ennemi, de ces féroces soldats aimablement animalisés qui mugissent. Viendra plus tard le grand Jaurès qui, lui, parmi d'autres, déplorera ce sang impur : "l'expression est atroce", qui n'a pas fini de faire couler de l'encre.

(Voir Wikipedia, article "la Marseillaise", paragraphe 5.2)











ue.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire