Géronimots

jeudi 3 décembre 2015

LA COLLINE

Journal Facebook de  L'Armurerie





Ce lecteur, assis au faîte de cette suréminente colline, sur cette chaise au très haut dossier, est présentement plongé dans un livre qui succède à tant d'autres, précédemment lus ou parcourus ou feuilletés et jetés en vrac, souvent encore ouverts, à même le sol qui en est presque tout entier jonché, comme de feuilles mortes un sous-bois automnal. Mais peut-être cette bibliothèque en désordre est-elle littéralement, si l'on peut dire, tombée du ciel, de ce ciel crépusculaire, aux couleurs fanées, comme pour instruire ce jeune homme d'une très ancienne histoire qui aurait trouvé son dénouement en ce même lieu, sur ce site surplombant, là-même où s'appuient les quatre pieds de sa chaise, sans que ses lectures lui aient encore apporté, semble-t-il, ne fût-ce qu'un début de réponse à l'énigme de cette vieille affaire, obscure comme le sera bientôt le paysage enténébré, et il s'endormira sur sa chaise, la tête tombée au-dessus de son livre  ouvert, au sein du noir total.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire