Géronimots

jeudi 17 septembre 2015

LES DEUX MARIS

                                                        Deux bons maris
                                  Au demeurant parfaits amis
                       Et fort soucieux de la pudeur de leurs moitiés,
                             Les ayant mignonnement empaquetées 
                     Dans les mille et un plis d’un large voile noir,
                              Se croyaient à l'abri des déboires.
                          Las! En public tout soudain apparues
                            Les voici qui sous les spots demi-nues
                                    Et en toute franchise
                                  Sans honte et sans remords
                                   Affichent sur leurs corps
                                     D’insolentes devises ! 
                              Ce que voyant, les deux maris, 
                                                  Ahuris,
        En chemise et bonnet de nuit
                                        Ayant dûment délibéré
                                        Convinrent de les répudier
                              Et se jurèrent qu’ils allaient, pour époux,
                                    -  Dût-on vouloir le leur défendre     
                                Et dans la tête leur chercher des poux  
                           Ou la soumettre à l’art du lancer de cailloux, -
                                L’un l’autre immédiatement se prendre.
               

                                                                                             
                       
   
                                        

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire