Géronimots

dimanche 18 juin 2017

EN MARCHE

Photo Jodi Champagne
La fatigue électorale se fait cruellement sentir en ce quatrième dimanche de scrutin, où nos trottoirs commencent d'être jonchés de citoyens de toutes obédiences qui, en marche vers les urnes, se sont  écroulés à quelques mètres parfois du bureau de vote. On cite même le cas de ces Insoumis, mus par leur amour pour le grand leader, qui littéralement galopaient vers l'urne pour fièrement y déposer, comme un poivrot claque un billet sur le comptoir, le bulletin du pseudopode local, et tel ce couple vous les verriez gisants, les membres gourds, la tête vide où se sont tus tous échos même lointains du Bruit et de la Fureur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire