Géronimots

dimanche 12 mars 2017

ÉLECTRICYTHÈRE

Comme tant de nos concitoyens -yennes, cette électrice se tâte, elle ne sait vers où ira son désir le 23 avril prochain  : plutôt, entre autres options, vers du rugueux, du granuleux, habillé de noir en signe ostensible d'insoumission ? ou vers du rose bonbon, tout mignon et, comme écrit le poète, traînant tous les coeurs après soi ? Douloureux dilemme dont nous espérons qu'il ne va pas la pétrifier à l'instar de l'âne de Buridan, mais plutôt, telle l'ânesse de Balaam, faire jaillir du tréfonds de son être une parole inspirée ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire