Géronimots

jeudi 16 mars 2017

LA BOBINE D'ISIDORE

Dénichée par le regretté Jean-Jacques Lefrère (1954-2015), grand professeur de médecine et frangin mystique de, notamment, Rimbaud et Lautréamont, cette photo, si précieuse soit-elle, du jeune Isidore Ducasse, annonce-t-elle ou réfléchit-elle un quelque chose du génie de l'auteur des Chants de Maldoror ? Évidemment non, nous pourrions aussi bien, aussi mal, débusquer le futur "Lautréamont" dans nombre de photos de collégiens de l'époque. Il n'y a aucun rapport de nécessité entre la bobine de l'homme et l'oeuvre de l'écrivain. Un livre n'est pas le livre d'un visage. Un livre n'est pas un facebook.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire