Géronimots

lundi 8 août 2016

PRIVE-DIEU


Dans Prie-Dieu, la précédente livraison de notre indispensable blog (4 août 2016 http://geronimots.blogspot.fr/2016/08/prie-dieu.html), nous traitions des modalités pratiques de l'accès direct au Dieu de Jésus-Christ, ce Dieu sensible au coeur cher à Pascal qui appelle l'incrédule à se mettre au plus vite à genoux pour entrer sur la voie de son salut. Mais il ne faut pas se laisser distraire, et revoilà le grand thème pascalien du divertissement ! Notre misère est accablante, mais un rien suffit pour nous divertir, et nous détourner de la recherche de Dieu : telle cette jeune femme qui, dans un élan soudain, avait voulu tenter le coup, et se laissant choir sans chichi sur les deux genoux, à même le tapis pelucheux de sa chambre, elle s'apprêtait, selon la recommandation de Pascal, à "prier des lèvres" quand la télé s'interposa, au point de l'interrompre dans le simple geste d'agrafer son soutif, ou de le dégrafer pour atteindre au même et total dénuement que Marie l'Égyptienne ou Marie-Madeleine au désert. Et c'est ainsi que le petit écran, par le seul fait de sa présence chatoyante, mouvante et parlante, aura été, à celle qui  se disposait à prier le Seigneur, le plus mortel des prive-Dieu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire