Géronimots

jeudi 14 avril 2016

LA TRIBUNE

Alex Howitt
La nuit tombe, et l'orateur n'est pas encore apparu à la tribune ! Tous ces yeux restés brillants témoignent de l'extrême attention qui devrait accueillir ses paroles, encore ne faudrait-il pas que la déjà longue, très longue, incroyablement longue attente n'ait pas à se prolonger sans mesure, au risque que les regards peu à peu s'éteignent et qu'à l'apparition de l'orateur  - car il viendra, même si nous ne saurions dire quand, faute d'avoir pu lui fixer une date -, avant même qu'il n'ait énoncé les premiers mots de son allocution ("Mes bien chers frères", ou "Citoyens", ou "Chers compatriotes", ou quelque autre adresse), il n'ait plus devant lui, jusqu'à l'horizon, que des regards fixes, vides, sans lueur, tant et si bien que si nous avions un conseil à lui donner, ce serait de rempocher les feuillets de son discours, certainement splendide, et de quitter la tribune à peine y sera-t-il apparu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire