Géronimots

mardi 27 janvier 2015

TOP MODELS

 Les deux top models que voici, dont nous tairons les noms, et celui de la maison  de haute couture qui les emploie, vrai temple du chic français, illustrent à merveille les deux  tendances appelées à triompher,
ou à faire flop, dans les prochaines collections de printemps. On observera que la cigarette (électronique?) coincée à la commissure droite des lèvres de l'un, est en quelque sorte le pendant du stylo, de couleur rouge, que son homologue tient suspendu dans sa dextre au-dessus de son bloc-notes, assis sur une simple chaise au milieu d'une chaussée poudreuse. Les cheveux, ici comme là, se portent longs, discrètement argentés, ondulés et gonflés par l'effet d'un  savant brushing, ou délibérément hirsutes et filasses chez celui de nos deux tops arborant, non pas une veste fluide dans le goût classique, mais un gilet multipoches marronnasse porté sur un "marcel" noir, comme est noire la veste du confrère ouverte, comme le gilet sur le marcel, sur une chemise d'une éclatante blancheur mais dont la généreuse, presque l'abyssale échancrure, semble mimer ou dupliquer le profond décolleté du marcel : tant nous inclinerions à poser, non la similitude, mais la complémentarité de nos deux fleurons de la mode rive gauche. Leurs mines pareillement pensives auraient même de quoi nous suggérer que chacun des deux, éternel dandy ou fuligineux destroy, est vaguement traversé du soupçon qu'il pourrait bien être l'anamorphose, pour ainsi dire, de l'autre, aptes dès lors à figurer ensemble le Janus bifrons qui serait l'emblème, double, et trendy, de l'époque?
























Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire